MOBILITÉ. Les commissions développement durable de l'Assemblée nationale et du Sénat ont approuvé la nomination de Jean Castex, venu s'exprimer le 27 juillet 2022 devant chacune des deux chambres, à la présidence de l'Agence de financement des infrastructures de transport (Afit) de France. De quoi lui permettre d'esquisser sa vision en matière d'investissements dans les mobilités.


L'avenir proche de Jean Castex se précise ! Le 27 juillet 2022, les commissions développement durable de l'Assemblée nationale et du Sénat recevaient chacune à leur tour l'ancien Premier ministre, afin d'étudier sa candidature à la présidence de l'Agence de financement des infrastructures de transport (Afit) de France.

 

Le nom de Jean Castex a été proposé par la Première ministre Elisabeth Borne et le président de la République Emmanuel Macron pour succéder à Christophe Béchu, qui de son côté a rejoint le nouveau gouvernement. Un "jeu de vases communicants" que certains députés de l'opposition n'ont pas manqué de souligner lors de l'audition de l'ancien chef du gouvernement. Qui a aussi dû répondre à quelques pics à propos de la politique qu'il a mis en œuvre dans ses précédentes fonctions.

 

Défenseur de l'agence

Il vous reste 84% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp