INSOLITE. Un projet de construction d'ordre exceptionnel est sur le point de voir le jour dans le 15ème arrondissement de Paris. Une maison individuelle juchée à 16 mètres de haut devrait prochainement y être édifiée. Retour sur ce projet soumis à de nombreuses contraintes et hautement complexe sur le plan technique...

Un particulier veut faire construire une maison sur une parcelle dont il est propriétaire. Jusque-là rien d'exceptionnel... Sauf que la fameuse parcelle est située... en plein cœur de Paris, et est bordée d'immeubles donc soumise à un important vis-à-vis. Comment concrétiser le projet sans couper la vue ni la lumière aux voisins ? Cette question a été la principale problématique à laquelle se sont retrouvés confrontés le constructeur Terre&Demeure et l'architecte Ludovic Le Gall.

 

Après plusieurs mois de réflexion, différentes pistes sont envisagées. Le problème est que le projet doit plaire au propriétaire mais aussi être accepté par les copropriétés voisines (deux immeubles sont mitoyens de la parcelle), par la mairie de Paris et les architectes des bâtiments de France. La maison doit être conçue en tenant compte du problème du vis-à-vis et ne doit pas entraver les apports de lumière naturelle. Là où l'affaire se corse pour le constructeur et l'architecte, c'est que le jardin aménagé sur la parcelle devra être conservé. "Le client et les riverains y sont attachés et apprécient ce petit poumon vert", commente Jean-Michel Bournerias.

Une maison qui culmine à plus de 20 mètres de haut

Finalement, une solution arrive à mettre tout le monde d'accord. Et quelle solution ! Elle consiste à construire la maison... en hauteur ! "Elle sera édifiée à seize mètres de haut et reposera sur des pilotis en béton", explique l'architecte. "Au final, la maison culminera à plus de 21 mètres de haut". Tout bonnement spectaculaire ! "Le fait de surélever la maison évite d'obstruer la vue et la lumière et, en prime, nous sauvegardons le jardin", poursuit-il.

 

Si le projet est exceptionnel sur le plan technique, il l'est aussi de par son envergure. La surface plancher totale créée atteindra près de 580 m2 répartie sur huit niveaux. De bas en haut, on trouvera : un sous-sol, un rez-de-chaussée dédié aux accès, trois niveaux inférieurs abritant deux logements et, tout en haut, la fameuse maison qui s'étendra, elle, sur quatre niveaux. Celle-ci sera agrémentée de deux terrasses, l'une d'une superficie de 40 m2, et l'autre d'environ 25m2. La plus basse présentera la particularité d'être en porte à faux au-dessus du vide. Plusieurs Lumicene, structure innovante à mi-chemin entre la baie-vitrée et la véranda dont les parois ont l'avantage de coulisser à 360° (découvrez-la ici dans un reportage dédié), devraient agrémenter la construction. A l'extérieur, elles confèreront une certaine originalité à la maison et à l'intérieur, elles viendront accroitre les apports lumineux.

 

Les deux logements superposés en partie basse de l'ensemble vont pouvoir être mis en location, de quoi permettre au propriétaire de rentabiliser les travaux.

Retour sur tous les détails du projet...

A noter : cette réalisation a été récompensée dans le cadre du Challenge de l'Habitat Innovant 2018, organisé par LCA-FFB. Retrouvez ici l'intégralité des réalisations primées.

actionclactionfp