CONJONCTURE. La hausse des prix, des coûts et des taux d'intérêt n'a pas épargné l'industrie des matériaux de construction, qui a vu sa production flancher à la fin de l'année 2022. Si une accalmie est attendue pour 2023, les difficultés devraient toutefois plus ou moins perdurer.


Il aura été difficile en 2022 d'échapper à la hausse des prix, des coûts et des taux d'intérêt, et le secteur des matériaux de construction n'aura pas fait exception. Alors que ces tendances économiques ont refait leur apparition l'année dernière, en héritage de la période Covid et amplifiées par la crise énergétique, l'activité du bâtiment et des travaux publics a maintenu la barre tant bien que mal.

 

 

Pour autant, certains indicateurs ont montré les effets du choc de solvabilité encaissé par
Il vous reste 69% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp