SALONS. Intelligent Building Systems et Smart City + Smart Grid ouvrent leurs portes à Paris ce mardi 6 novembre 2018 à Paris. Deux événements qui offrent une vision panoramique des solutions technologiques de la ville de demain. Zoom.

La 9e édition du salon IBS pour Intelligent Building Systems se tient à la porte de Versailles ces 6 et 7 novembre 2018, en même temps que son petit-frère, Smart City + Smart Grid, qui lui en est à sa 5e édition. Deux événements qui permettent de découvrir les tendances du marché des bâtiments connectés et des quartiers intelligents, avec des focus particuliers sur la gestion technique et énergétique ou la résilience des constructions. Plus de 7.000 visiteurs sont attendus sur IBS et 2.500 sur Smart City + Smart Grid.

 

Les organisateurs notent plusieurs grandes orientations et notamment l'émergence des plateformes de services pour le bâtiment ("Ready 2 services"). Les bâtiments connectés, interfacés avec le smartphone de leurs occupants, proposeront des services aussi bien pour le logement que pour le tertiaire, sous forme de réservation d'espaces partagés, de conciergeries, d'optimisation des consommations par pilotage à distance etc. "Cette connectivité couplé aux services devient source de valeur immobilière", estime l'organisation. Autre lame de fond, celle des objets connectés dont le nombre va exploser y compris dans les secteurs industriels comme le bâtiment. Ils alimenteront le "big data" qui constituera la matière première de la gestion et de l'exploitation des biens, ouvrant la voie à de la maintenance prédictive et de l'optimisation énergétique. L'intelligence artificielle devrait également conquérir l'immobilier tertiaire et mener à une gestion centralisée des données et télécommunications pour le bâtiment.

 

La révolution numérique à tous les niveaux

 

La "blockchain" sera également évoquée, puisqu'elle sortira du secteur financier pour s'insinuer dans d'autres domaines, comme la production d'énergie décentralisée et donc, la sécurisation des smart grids. Les promoteurs des salons analysent : "Tout l'enjeu de cette brique technologique réside dans la gestion des droits d'accès aux données énergétiques". Enfin, le BIM en exploitation devrait devenir une réalité pour de nombreux acteurs de l'immobilier dans un avenir proche. Là encore, cette modélisation numérique facilitera l'entretien des bâtiments, y compris en sous-traitance. Elle se conjuguera avec la réalité augmentée afin d'aider les interventions de dépannage notamment.

 

Sur Smart City + Smart Grid, il sera encore davantage question d'urbanisme, d'aménagement, d'environnement. Les visiteurs pourront, par exemple, découvrir des solutions dédiées mises en avant par 70 exposants dont des opérateurs, des éditeurs et des intégrateurs. A noter que l'édition 2018 du salon est placée sous le parrainage du ministère de la Cohésion des Territoires et de la Mairie de Paris.

actionclactionfp