RÉGLEMENTATION. Cinq organisations professionnelles du BTP - Cisma, DLR, UMGO-FFB, FNTP et INRS - ont rédigé un guide d'information sur la fourniture, la mise en place, la mise en service et l'utilisation d'accès motorisés sur les grues à tour, suite à une recommandation émise par la CNAM.

C'est dans le cadre de la recommandation R495 de la CNAM (Caisse nationale d'assurance maladie) que cinq organisations professionnelles du BTP ont décidé de publier un guide d'information pour faciliter la mise en place d'accès motorisés sur les grues à tour. Afin d'améliorer les conditions de travail des grutiers, la CNAM a en effet préconisé l'installation, à partir du 1er janvier 2019, de systèmes motorisés sur les grues à tour dont l'accès à la cabine nécessite une ascension de plus de 30 mètres (la recommandation est déjà en vigueur depuis le 1er janvier 2017 pour les grues de plus de 50 mètres). Ainsi, le Cisma (organisation spécialisée dans les biens d'équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention), le DLR (fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels), l'UMGO-FFB (Union de la maçonnerie et du gros œuvre, branche de la Fédération française du bâtiment), la FNTP (Fédération nationale des travaux publics) et l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) ont créé en 2017 un groupe de travail pour plancher sur le sujet.

 

Co-rédaction d'un guide interprofessionnel

 

Un document interprofessionnel a donc vu le jour : avec pour objectif d'aider les chefs d'entreprises dont le personnel est amené à intervenir lors de la fourniture, la mise en place, la mise en service et l'utilisation d'accès motorisés installés sur les grues à tour, le guide doit permettre de respecter les obligations en matière de sécurité en exposant les missions et les responsabilités de chacun en cas de location ou d'achat d'équipements. Catherine Jarosz, chargée de mission matériels à la direction technique et de la recherche de la FNTP, affirme que ce texte apporte une réponse à une problématique : "[…] peu d'ascenseurs sont déjà installés sur les grues à tour et le parc actuel de matériels n'est pas forcément compatible pour recevoir un accès motorisé. Nous avons donc rédigé un guide qui puisse être compris par l'ensemble des acteurs qui représentent de près ou de loin la profession".

 

Préparer l'échéance du 1er janvier 2019

 

Le président de l'UMGO-FFB, Didier Brosse, a déclaré pour sa part : "Dans sa rédaction, la recommandation R495 laissait subsister certaines imprécisions. Nous avons voulu les combler au travers de ce guide. Notre ambition est de permettre aux entreprises d'aborder le plus sereinement possible l'échéance du 1er janvier 2019. Ce guide se veut le plus didactique possible. Nous sommes particulièrement satisfaits de voir que des réponses concrètes ont pu être apportées aux questions d'adéquation technique entre monte-grutiers et grues à tour. Le travail de référencement qui a démarré avec la rédaction de ce guide - et qui doit se poursuivre - est de nature à rassurer les entreprises utilisatrices".

 

Le guide, qui "a vocation à devenir un document de référence pour la profession" est téléchargeable à l'adresse suivante : https://www.dlr.fr/fichiers/20180712115021_Guide_information_acces_motorises_GAT_07_2018.pdf

 

 

Que contient le guide pour faciliter la mise en place d'accès motorisés sur les grues à tour ?

 

Long de 35 pages, le "Guide d'information sur la fourniture, mise en place, mise en service et utilisation d'accès motorisés installés sur les grues à tour dans le cadre de l'application de la recommandation R495" commence par définir un certain nombre de notions propres à l'environnement de travail des grutiers. Ensuite, le document revient sur les généralités de la réglementation ainsi que sur la modification des machines, avant d'attaquer le cœur du sujet : la mise en œuvre des accès motorisés. Le guide présente dans un premier temps les situations possibles, les missions et responsabilités de chacun, et détaille par la suite les modalités d'utilisation des systèmes motorisés.

actionclactionfp