Philippe Yvin, conseiller du Premier ministre, succèderait à Etienne Guyot à la présidence du directoire de la Société du Grand Paris, a signalé Matignon ce lundi 6 janvier. Une réunion du conseil de surveillance de la SGP, présidée par André Santini (UDI), pourrait avoir lieu au cours de ce mois de janvier, nous a-t-on confié. Précisions.

"Le gouvernement confirme que Philippe Yvin sera proposé au conseil de surveillance pour devenir président du directoire" de la SGP, établissement public chargé de la maîtrise d'ouvrage du futur métro Grand Paris Express (GPE), a annoncé lundi 6 janvier, Matignon, confirmant une information de la lettre spécialisée dans les transports, Mobilettre. Il devrait remplacé Etienne Guyot.*

 

Philippe Yvin officie depuis fin septembre 2012 comme conseiller en charge des collectivités territoriales et de la Décentralisation auprès de Jean-Marc Ayrault. "C'est un fin connaisseur du sujet", nous-at-on confié. Il a œuvré à la loi sur les métropoles de Marylise Lebranchu, premier volet de la réforme de la Décentralisation." Il est considéré comme un proche de Claude Bartolone, président PS de l'Assemblée nationale, après en avoir été le directeur de cabinet au ministère de la Ville, et le directeur général des services au Conseil général de Seine-Saint-Denis.

 

Philippe Yvin pressenti pour présider le directoire de la SGP
Philippe Yvin pressenti pour présider le directoire de la SGP. © Service photo/Matignon
Multiples validations
Préfet et ancien directeur de cabinet du ministre des Collectivités du gouvernement de François Fillon au moment de sa nomination en septembre 2011, Philippe Yvin devra suivre "un parcours de plusieurs étapes", nous confirme la Société du Grand Paris.

 

La fin de ses fonctions comme l'examen de sa candidature doit faire l'objet d'une réunion du Conseil de surveillance de la SGP, présidé par André Santini (UDI). "Elle pourrait avoir lieu avant la fin du mois de janvier", nous confie-ton à la SGP. Le candidat devra ensuite être auditionné par les commissions de l'aménagement du territoire de l'Assemblée et du Sénat. Sa nomination sera alors entérinée en Conseil des ministres, à la suite d'une décision définitive du président de la République.

 

De son côté, Etienne Guyot pourrait se voir proposer le poste de Délégué interministériel à la prévention routière. Ce poste est vacant depuis le départ, acté le 4 décembre 2013 en Conseil des ministres, du préfet Frédéric Péchenard. Pour le moment, Etienne Guyot n'a pour l'instant souhaité s'exprimer. "En revanche, l'actuel président du directoire évoquera le bilan et la feuille de route du Grand Paris au cours d'un rencontre avec la presse prévue le lundi 13 janvier prochain", nous indique la SGP.

 

*Étienne Guyot a été nommé président du directoire par décret du 14 septembre 2011. Il avait succédé à Marc Véron qui fut dans un premier temps "préfigurateur" de l'établissement public, avant d'être nommé président du directoire le 24 septembre 2010.

 


actionclactionfp