Grâce au rachat de Sanitec, les ventes du spécialiste suisse des équipements sanitaires ont bondi : elles ont atteint 2,2 milliards d'euros. Le groupe Geberit a élargi sa gamme de produits et de marchés. En revanche, les effets de change ont pesé sur le bilan.

Le groupe Geberit a réalisé une année solide. Malgré la flambée du franc suisse et une baisse des ventes sur son marché national (-8,7 %), le deuxième plus important, le spécialiste helvétique des sanitaires a vu son chiffre d'affaires augmenter en 2015. Il atteint les 2,2 Mrds € (+2,7 %), notamment grâce à un rebond des ventes en Allemagne (+4,7 %), son premier marché, et à une forte reprise dans la péninsule ibérique (+14,2 %), au Royaume-Uni plus Irlande (+8,3 %) et au Benelux (+7,5 %). Mais c'est surtout l'acquisition du finlandais Sanitec qui a positivement impacté les comptes.

 

L'OPA amicale, réalisée au début de 2015, a permis à Geberit d'élargir son offre, en incorporant des produits céramiques haut de gamme. Les produits Sanitec sont commercialisés en France sous les marques Allia et Varicor. Cette opération de rapprochement a largement contribué au chiffre d'affaires du groupe suisse, à hauteur de 593 M€ : largement de quoi compenser l'impact négatif de la monnaie suisse qui a lourdement pesé sur les résultats (-184 M€).

 

Les résultats complets seront publiés le 15 mars prochain.

actionclactionfp