Le député-maire (PS) de Sarcelles (Val-d'Oise), François Pupponi, a été nommé ce vendredi président de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), par un décret cosigné par le Président de la République et le Premier ministre. Il succède ainsi à Michel Delebarre, sénateur socialiste du Nord.

Nommé par décret du Président de la République en date du 5 novembre 2014, François Pupponi devient le quatrième président de l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) depuis la création de l'établissement en 2004, souligne l'ANRU dans un communiqué.

 

Né le 31 juillet 1962 à Nantua (Ain), il est actuellement député de la 8ème circonscription du Val d'Oise. En mars 2008, il a été réélu maire de Sarcelles au premier tour avec près de 70% des suffrages. François Pupponi, avec Claude Dilain, aujourd'hui Président de l'Anah, a été rapporteur de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, votée en février 2014. En octobre 2010, il a été le co-auteur, avec François Goulard, d'un rapport d'information parlementaire qui fait référence sur la politique de la Ville.

 

En devenant président de l'ANRU, il compte agir à une autre échelle tout en restant proche du territoire. Il entend, notamment, s'impliquer dans les questions d'emploi, de logement, de prévention de la délinquance mais aussi d'attractivité des quartiers, souligne l'ANRU dans un communiqué.

 

Et François Pupponi d'ajouter : "Je me réjouis que grâce à la rénovation urbaine et à la loi récemment adoptée, les habitants des quartiers soient réellement associés à la définition, la conduite et à l'évaluation des politiques menées dans le cadre des contrats de ville".

 

François Pupponi souhaite toutefois "tirer les leçons" des premiers programmes, à quelques jours du lancement du Nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU).

actionclactionfp