MODERNISATION. L'Etablissement public du château de Fontainebleau lance un appel à projets pour rénover le quartier des Héronnières, l'ancienne Grande Ecurie du Roi bâtie sous le règne de Louis XV. Classée au titre des Monuments historiques, il s'agit de l'une des plus grandes dépendances du site, s'étalant sur 8 hectares.

L'Etablissement public du château de Fontainebleau, en Seine-et-Marne, vient de lancer un appel à projets visant à réhabiliter le quartier des Héronnières, l'ancienne Grande Ecurie du Roi bâtie sous le règne de Louis XV par les architectes Jacques V et Ange-Jacques Gabriel. Il s'agit de l'une des plus importantes dépendances du domaine, classée au titre des Monuments historiques. L'appel à projets s'étend en fait aux parcelles attenantes, soit une superficie totale de 8 hectares, et ambitionne de faire émerger "des solutions innovantes", aussi bien d'investisseurs publics que privés.

 

Le but ? "Contribuer à la mise en valeur et au rayonnement de ce patrimoine d'exception appartenant à l'Etat", précise l'Etablissement public dans un communiqué. Pour rappel, le château de Fontainebleau est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, ce qui représente un enjeu de taille pour les projets des candidats. Ces derniers devront, dans un premier temps, se présenter en groupements, et déposer un dossier de candidature avant le 5 mars 2019. Les trois ou quatre meilleurs dossiers seront sélectionnés à la fin du mois d'avril, et devront remettre une offre finale. Seront alors analysés par un comité de suivi les aspects professionnels, techniques et financiers des projets.

 

Un plan pluriannuel d'investissements de 115 millions d'euros

 

Suite à un appel en idées lancé en septembre 2016, cinq axes de développement pour le quartier des Héronnières ont émergé de la consultation : l'hôtellerie haut de gamme, la culture, l'enseignement, les activités sportives en lien avec la forêt et l'équitation, et le champ social. "Les candidats envisageront l'occupation des Héronnières dans la continuité de ces axes ou de tout autre pourvu qu'il favorise le rayonnement du château de Fontainebleau", indique la direction du site. La Grande Ecurie du Roi se compose de 11 corps de bâtiments, s'étendant sur une superficie totale de 12.851 m², avec également 10.000 m² de toitures. Les travaux de conservation se chiffreraient à 25 millions d'euros HT.

 

"Véritable projet urbain, la réhabilitation du quartier des Héronnières constitue un levier d'attractivité pour le territoire bellifontain et une réelle opportunité pour le développement du château de Fontainebleau", assure Jean-François Hebert, président du monument. "Une approche globale du site, comprenant à la fois l'ensemble classé Monuments historiques et les parcelles avoisinantes, a été rendue possible grâce à une collaboration exemplaire entre le château, les collectivités, le ministère de la Culture, celui des Armées et l'Office national des forêts." Le site, qui accueille aujourd'hui 500.000 visiteurs annuels, espère atteindre les 700.000. Dans cette optique, le ministère de la Culture lui a consacré, en 2015, un plan pluriannuel d'investissements de 115 millions d'euros, répartis par tranches de 10 millions d'euros par an sur 12 ans.

actionclactionfp