IMMOBILIER. Une récente étude OpinionWay pour SeLoger montre que les travaux ne représentent pas un frein pour les futurs acheteurs. Ils souhaitent, en revanche, être davantage accompagnés dans la rénovation de leur bien.

82% des futurs acquéreurs se disent prêts à réaliser des travaux de rénovation. C'est ce qu'affirme une récente étude* Opionway réalisée pour SeLoger en février et publiée cette semaine. Cet engouement pour les travaux avait déjà été souligné par la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, qui avait déclaré en avril que "les gens se sont appropriés le besoin et la volonté de faire des travaux". Selon elle, "la révolution de la rénovation se produit aujourd'hui".

 

4,8 millions de logements sont considérés comme des "passoires thermiques" sur le territoire français. En effet, dans le cadre du projet de loi climat, l'Assemblée nationale a adopté mi-avril, à l'unanimité, l'interdiction de la mise en location des "passoires thermiques" en 2028, qui concernent les habitations classées F. Ceux rangés dans la classe énergétique G ne pourront plus être loués dès 2025 (et les E en 2034).

Des aides comme MaPrimeRénov

Bien que les futurs acheteurs soient prêts à engager des travaux, l'étude SeLoger montre que 49% d'entre eux ne connaissent pourtant pas les aides disponibles. En cause : 36% pensent, souvent à tort, ne pas être éligibles. Un dispositif comme MaPrimeRénov, lancé par le gouvernement, a reçu 180.000 dossiers au début de l'année 2021. Mais parmi les interrogés, 48% de ceux qui y ont droit ont entendu parler de cette aide.

 

Les particuliers peuvent également se tourner vers le réseau d'accompagnement Faire, un dispositif gratuit piloté par l'Ademe. Un conseiller peut alors les guider sur les différentes aides disponibles. Le suivi de la consommation énergétique de leur logement reste une priorité pour les acheteurs. 9 futurs acquéreurs sur 10 veulent un logement économique et écologique, selon une autre étude du même groupe, datant d'avril.

 

*Étude réalisée par OpinionWay pour le compte de SeLoger du 9 au 23 février 2021, auprès de 2.402 personnes, des alertistes SeLoger ou Logic-Immo de 18 ans et plus ayant effectué un lead pour des alertes relatives aux sondages.

actionclactionfp