Acquisition d'entreprise, important contrat remporté... Eurovia, la filiale de Vinci fait l'actualité ces dernières semaines. Précisions.

Double actualité européenne pour la filiale de Vinci Eurovia. Dernière en date ce lundi 3 juillet 2017. L'entreprise a annoncé l'acquisition de la société lettone Saldus Celenieks. Un rachat qui lui permet ainsi de s'implanter dans ce pays. Spécialisée dans "les travaux routiers, l'extraction d'agrégats et la production d'enrobés", Saldus Celenieks "emploie plus de 300 personnes et a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 24 millions d'euros", indique Eurovia dans un communiqué. La filiale de Vinci "renforce ainsi sa présence dans les pays baltes, où le marché des travaux d'infrastructures de transport est très dynamique".

 

Eurovia avait déjà fait parler d'elle la semaine dernière lorsqu'elle a annoncé avoir remporté un contrat de 270 millions d'euros mais cette fois ci au Royaume-Uni afin de rénover des routes. Un chantier important pour la filiale de Vinci puisqu'elle a été chargée par Highways England, l'organisme public de gestion des routes en Angleterre, de moderniser et entretenir quelque 1.700 kilomètres de routes et autoroutes, selon un communiqué de Vinci. Le contrat doit entrer en vigueur le 1er juillet et courir pendant 15 ans.

 

Eurovia réalise des infrastructures de transport et des aménagements de sites industriels, commerciaux et urbains. L'entreprise, qui emploie 38.000 salariés, a réalisé un chiffre d'affaires de 7,6 milliards d'euros en 2016. Au Royaume-Uni même, la filiale de Vinci revendique l'entretien de plus de 60.000 kilomètres de routes.

actionclactionfp