ENERGIES MARINES RENOUVELABLES. Les capacités des éoliennes en mer ont augmenté de +25 % en Europe l'an passé, un bond "spectaculaire" pour WindEurope. Les nouvelles turbines ont été installées quasi-exclusivement au large du Royaume-Uni et de l'Allemagne.

En 2017, la puissance éolienne offshore européenne a fait un bond : +3,1 GW, soit +25 % de capacités raccordées. Une croissance "spectaculaire" pour Giles Dickson, le président de l'association professionnelle WindEurope. Le parc global du Vieux continent s'établit désormais à 15,8 GW.

 

Ce sont le Royaume-Uni (+1,7 GW) et l'Allemagne (+1,3 GW) qui ont presque exclusivement porté cette croissance. L'éolien offshore européen reste en effet fortement concentré sur cinq pays situés autour de la mer du Nord : en ajoutant le Danemark, les Pays-Bas et la Belgique aux deux pays déjà mentionnés, on totalise déjà 98 % du parc continental ! La faible profondeur de cette mer et la bonne ressource en vent expliquent cette situation.

 

25 GW déployés en 2020 ?

 

Giles Dickson analyse : "Investir dans l'éolien offshore aujourd'hui ne coûte pas plus cher que d'investir dans les systèmes les plus conventionnels de production d'électricité". A l'heure actuelle, onze nouvelles fermes éoliennes en mer sont en construction (+2,9 GW). L'association WindEurope estime que les capacités européennes franchiront le cap des 25 GW installés dès 2020. Pour des perspectives à plus long terme, les chiffres sont plus vagues : "Très peu de pays ont déjà défini le volume de nouvelles turbines qu'ils prévoyaient d'installer d'ici à 2030". En 2017, le marché européen a généré 7,5 Mrds € d'investissements, montant qui devrait être dépassé cette année, avec près de 9 Mrds € attendus.

 

En France, une machine a bien été remorquée en mer à la fin de 2017, l'éolienne flottante Ideol Floatgen ID1, de 2 MW. L'Hexagone prévoit de déployer 9 GW de puissance éolienne en mer d'ici à 2023, dans le cadre de sa Programmation pluriannuelle de l'énergie. Mais les projets de parcs offshore ont pris beaucoup de retard, notamment en raison de nombreux recours ou de dossiers longs à boucler.

actionclactionfp