TROIS QUESTIONS À… Philippe Nunes, le fondateur d'XPAir et directeur d'EnerJ-meeting, fait le point sur la 3e édition qui se déroulera le 7 février prochain, toujours au palais Brongniart (2e arrondissement parisien). Programme, intervenants, exposants, visiteurs, il nous dit tout.

Batiactu : La Journée de l'efficacité énergétique et environnementale du bâtiment revient à Paris pour la troisième année consécutive. Quelles seront les spécificités de cette édition ?
Philippe Nunes : C'est le 7 février, au palais Brongniart, que sont attendus 2.000 prescripteurs clés du bâtiment. La thématique sera celle du bâtiment 2020, pour le neuf et la rénovation, pour savoir où en est la réglementation et quelles seront les dispositions, les tendances. Car l'horizon se rapproche et les prescripteurs travaillent dessus. Il sera question de l'expérimentation E+C- bien sûr, mais également des avancées sur la rénovation. EnerJ-meeting c'est LE rendez-vous en début d'année pour la construction et le bâtiment. L'événement est placé sous le haut patronage du président de la République, Emmanuel Macron et nous aurons l'honneur de recevoir deux ministres : François de Rugy, ministre d'Etat de la Transition écologique et solidaire, et Julien Denormandie, ministre en charge du Logement. Ce sera donc un rendez-vous très important avec des politiques, qui seront là pour rassurer et dynamiser la filière. Mais aussi avec des institutions comme l'Ademe, le CSTB, le Plan Bâtiment Durable, qui donneront des informations essentielles pour la maîtrise d'ouvrage et la maîtrise d'œuvre. Mentionnons enfin la présence d'Yvan Bourgnon, navigateur, qui présentera son projet Manta de navire quadrimaran, autonome en énergie qui collectera les résidus plastiques à la surface des océans. Un symbole de l'économie circulaire qui démontre que ce qui se passe sur terre a un impact direct sur la mer. La fin de journée se prolongera en soirée "after", pour discuter avec lui et d'autres participants dans une ambiance décontractée.

 

Batiactu : Quelles seront les thématiques abordées dans les présentations et dans les allées de la partie salon ?
Philippe Nunes : Nous allons décrire ce qu'il va se passer en 2020, 2025, 2030 et au-delà. Le bâtiment à énergie positive, la faible empreinte carbone, l'élargissement du bilan d'une construction à ses voisins, le travail sur l'économie circulaire des matériaux, les notions de biodiversité et de confort, la connexion avec les usages et la mobilité durable… Les notions globales d'un bâtiment en interaction. Il sera également question de réutilisation de l'existant, grâce à la réhabilitation, car le parc est important et sa durée de vie est très longue, 50 voire 80 ans. Le programme est donc élargi et parlera du futur. On retrouvera une conférence plénière pour le neuf et une autre plénière sur la rénovation. Des ateliers d'immersion seront également organisés sur la copropriété, sur l'analyse du cycle de vie, sur le BIM… Nous aurons des retours d'expériences de pionniers de l'expérimentation E+C- et de l'économie circulaire comme Bouygues Immobilier ou Vinci, de bureaux d'études comme Egis ou Tribu, et d'architectes de renom comme Anne Démians, Arte Charpentier ou Wilmotte & Associés. Des avant-gardistes qui présenteront différentes réalisations préfigurant le bâtiment de demain.
Sur la partie salon, là aussi, les visiteurs trouveront un riche contenu, avec des solutions à mettre en œuvre. Une centaine d'exposants référents de tous les univers : chauffage, climatisation, isolation, éclairage… Une pluralité des technologies qui donnera une vision large et qui couvrira l'ensemble du panel des bâtiments E+C-. La nouveauté 2019 sera constituée par un village qui regroupera, à l'étage, les bureaux d'études et de conseil en ingénierie qui ont envie d'exposer aussi. Elles auront la possibilité de prise de parole pour communiquer leurs savoir-faire.

 

Batiactu : Au-delà de l'événement du début d'année, EnerJ-meeting va continuer à prendre de l'ampleur à l'avenir ?
Philippe Nunes : En effet, il y aura un premier rendez-vous régional à Nantes, le 1er octobre 2019. Non seulement pour y apporter la bonne parole mais surtout pour aller à la rencontre des talents en région. Cet événement délocalisé sera reproduit dans d'autres métropoles dynamiques les années suivantes, notamment à Lyon. Et puis on peut d'ores et déjà annoncer qu'une quatrième édition d'EnerJ-meeting aura lieu en février 2020 à Paris, toujours au Palais Brongniart, avec cette fois des intervenants étrangers, européens et américains, qui viendront nous donner leurs points de vue intéressant sur le bâtiment et la construction durables. Cette internationalisation sera la caractéristique de l'édition 2020.

actionclactionfp