DÉCRYPTAGE. Les premiers enseignements issus de la crise sanitaire montrent une certaine appétence des futurs diplômés du BTP pour la question environnementale, quand les employeurs cherchent pour leur part des profils polyvalents et prêts à s'adapter. Une certaine flexibilité s'observe aussi du côté des conditions de travail, notamment à distance, et les niveaux de rémunérations restent attractifs.


L'activité du bâtiment et des travaux publics se porte bien, mais l'emploi du secteur est également en forme. Si les entreprises de construction ont souffert du premier confinement sanitaire, au printemps 2020, elles ont ensuite pu relever la tête, profitant notamment d'un fort dynamisme des chantiers de rénovation énergétique portés aussi bien par les particuliers soucieux d'améliorer leur habitat que par les collectivités territoriales et l'État, dont les bâtiments publics font l'objet de financements du plan France Relance en vue de leur réhabilitation.

 

 

Cette reprise d'activité s'est toutefois heurtée aux perturbations des chaînes mondiales d'approvisionnement qui ont parfois pu déboucher sur des pénuries de matériaux, faisant du même coup grimper les prix de ces ressources. En parallèle, les problématiques de recrutement, déjà présentes de longue date dans le secteur, se font plus criantes encore : en dépit de carnets de commandes remplis, les artisans et entreprises n'arrivent pas forcément à faire correspondre leur main-d'oeuvre avec leur niveau d'activité.

 

Dans la foulée d'un cru 2020 déjà exceptionnel, l'apprentissage a pourtant battu un nouveau record historique en 2021 : 1 apprenti sur 10 a été recruté dans le bâtiment l'année dernière, les PME (petites et moyennes entreprises) étant particulièrement à la pointe dans les embauches de jeunes. Fait marquant, les diplômés de l'enseignement supérieur et les jeunes actifs en reconversion professionnelle se tournent de plus en plus vers l'apprentissage.

 


 


Métiers de terrain comme métiers de bureau demandés

 

Les CFA (Centres de formation des apprentis) font donc le plein d'effectifs, tout comme les écoles d'ingénieurs.
Il vous reste 62% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp