PROFESSION. Le Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique (Synasav) a profité d'une conférence de presse organisée ce 14 octobre 2020 pour dévoiler l'équipe dirigeante entourant son nouveau président fraîchement élu, Roland Bouquet. L'occasion aussi de revenir sur les principaux enjeux et chantiers de ce nouveau mandat, au premier rang desquels la formation et l'apprentissage.


Nouvelle équipe, nouvelle feuille de route. Ce 14 octobre 2020, le Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique (Synasav, membre de la Fédération des services énergie et environnement - Fedene) organisait une conférence de presse pour présenter les nouveaux visages de son équipe dirigeante et détailler les principaux enjeux et chantiers de ce nouveau mandat. Elu le 25 septembre dernier, Roland Bouquet occupe désormais le poste de président du syndicat : le chef d'entreprise basé dans le Rhône et spécialisé dans la maintenance des chaudières gaz-fioul, des pompes à chaleur (Pac) et des climatisations est entouré d'un conseil d'administration renouvelé, qui siègera jusqu'en 2023. Le Synasav, qui compte 16.000 salariés pour 300 entreprises et un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros, affirme réaliser 14 millions d'interventions et remplacer 150.000 chaudières chaque année.

 

Militer pour la complémentarité des énergies

 

Dans un contexte de crise économique post-confinement et d'une sensibilisation accrue aux problématiques de transition écologique, l'organisation professionnelle met en avant trois priorités : l'extension de son offre de maintenance et de services à l'ensemble des équipements du logement, le fait de s'imposer comme la référence métier de la maintenance, et être reconnu comme acteur de la transition énergétique. Un programme ambitieux pour un marché ambivalent : alors que le parc de chaudières gaz et fioul a dégringolé de 10% en 2019, tombant à 598.000 unités, les ventes de Pac aérothermiques et de chauffe-eau thermodynamiques se sont littéralement envolées depuis 2012, passant de 317.380 cette année-là à 933.780 unités en 2019.
Il vous reste 61% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp