Les nouvelles passerelle et estacade de la gare de Chartres s'inscrivent dans un projet urbain plus large, visant à faire émerger un "pôle gare". Le cahier des charges du concours de conception-réalisation portait donc sur la création de ces deux équipements censés faciliter la circulation de tous les usagers - notamment les personnes handicapées - vers et depuis les quais, tout en reliant directement la station aux quartiers environnants.

 

Avec la cathédrale de la préfecture d'Eure-et-Loir en toile de fond, l'enjeu architectural était aussi particulièrement fort. Les équipes du projet ont de surcroît eu l'obligation de concevoir et de réaliser les travaux en un temps record. Sur le plan technique, le défi a également consisté à réaliser une passerelle avec un tablier très fin, inférieur à 70 centimètres, pour des contraintes de profil en long.

actioncl