CULTURE. Le riche patrimoine de la ville de Nice a été reconnu et classé sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, organisation qui honore ainsi les bâtisses typiques de la ville, tout comme sa promenade des Anglais.

Après Vichy et le phare de Cordouan, en Gironde, c'est au tour de la ville de Nice de figurer sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco. Le comité du patrimoine mondial de l'Unesco a inscrit la ville au titre de "ville de la villégiature d'hiver de riviera", ce mardi 27 juillet. La promenade des Anglais, l'Opéra, l'Hôtel Negresco, les villas et palais typiques datant du XVIIIe siècle au début du XXe siècle sont ainsi honorés.

 

 

"Un site exceptionnel"

 

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, s'est réjoui de cette nouvelle dans un communiqué publié ce jour. "Cette inscription consacre Nice comme archétype de la villégiature d'hiver de riviera avec son site exceptionnel, entre mer et montagne, et les diverses influences qui ont façonné son patrimoine", a-t-elle également tweeté.

 

L'appellation donnée par l'Unesco s'applique à la partie de la ville qui s'est développée, entre le XVIIIe siècle, au début de la villégiature jusqu'aux années 1920. Encadrée par la mer Méditerranée et les Alpes, la ville est marquée par différents styles architecturaux qui résultent en un patrimoine architectural riche. De nombreuses familles aristocratiques européennes choisissent, à partir du milieu du XVIIIe siècle, le doux climat de cette région pour s'y installer. "L'histoire de Nice, à la fois enracinée et ouverte, méditerranéenne et alpine, européenne et cosmopolite, a produit une architecture et un paysage uniques, un modèle pour un grand nombre d'autres villes du monde", a assuré l'édile Christian Estrosi.

 

actionclactionfp