RÉACTIONS. Les organisations professionnelles des promoteurs et constructeurs saluent la porte ouverte par le ministre de la Transition écologique au sujet des décrets "zéro artificialisation nette" (Zan).


Une "perspective heureuse" : c'est ainsi que Grégory Monod, président du Pôle habitat de la Fédération française du bâtiment (FFB), accueille les propos de Christophe Béchu sur une possible réécriture partielle des décrets réglementant l'atteinte de l'objectif "zéro artificialisation nette" (Zan). "Ces textes ont cristallisé les oppositions ces derniers mois, et n'ont pas permis de dégager un consensus parmi les parlementaires, les élus locaux et les opérateurs que nous sommes", constate-t-il, auprès de Batiactu. Les promoteurs-constructeurs espèrent à présent rouvrir le dialogue pour discuter de deux points qu'ils considèrent comme particulièrement bloquants.

 

 


La FPI en appelle au "compromis"

 

De son côté, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), contactée par Batiactu,
Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp