DÉVELOPPEMENT. Attendu depuis longtemps par la filière, l'arrêté exonérant d'appels d'offres les centrales solaires de moins de 500 kilowatts a été signé par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Une décision qui devrait dynamiser le photovoltaïque, alors que la puissance totale du parc électrique renouvelable a encore progressé, fin juin, de 6% sur un an.


"Simplifions l'écologie !" C'est avec ce mot d'ordre que Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, a signé ce 7 octobre un arrêté exonérant d'appels d'offres les projets de centrales solaires de moins de 500 kilowatts.
Il vous reste 92% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp