CARNET/NOMINATION. Un ancien député de Paris, reconverti dans le monde du logement, prend la succession de Thierry Repentin qui préside désormais l'Anah.

La ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, a nommé par un arrêté daté du 31 octobre 2020 un nouveau président à la tête du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique (CSCEE). Ainsi, c'est Christophe Caresche qui a été choisi pour succéder à Thierry Repentin, qui a rejoint l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

 

Christophe Caresche a été député de Paris entre 1997 et 2017. Au terme de ces vingt années, il décide de ne pas se représenter et est alors nommé, à la fin de son mandat parlementaire, P-dg de la Sofavim, agence foncière détenue à 100% par l'Etat dont le but est de valoriser le parc immobilier public. Lui est également confié au même moment la mission de créer la société foncière solidaire, qui sera baptisée Foncière publique solidaire (FPS).

 

De la Foncière publique solidaire à Tonus Territoires

 

Cette entité, voulu par le président François Hollande, avait pour but de mobiliser du foncier public, mais aussi privé, pour y construire des logements sociaux notamment. Notons qu'elle avait d'ailleurs été préfigurée par un certain Thierry Repentin, alors président de la Commission nationale de l'aménagement, de l'urbanisme et du foncier (Cnauf). Elle était détenue par l'Etat et par la Caisse des Dépôts.

 

En 2018, la loi Elan transforme la Foncière publique solidaire. Elle passe entièrement sous le giron de la Caisse des dépôts et devient Tonus Territoires. Dans la continuité de l'ex-FPS, Christophe Caresche occupe la fonction de P-dg de cette filiale de la Caisse des dépôts depuis sa création à l'automne 2018.

 

Une réunion exceptionnelle du CSCEE ce 4 novembre

 

Estimant dans un communiqué qu'il est un "fin connaisseur du logement", le ministère du Logement évoque aussi l'engagement "de longue date en faveur de la transition écologique" de Christophe Caresche pour justifier son choix.

 

Ce 4 novembre 2020, une réunion exceptionnelle du CSCEE se tiendra avec le nouveau président, et en présence d'Emmanuelle Wargon. Elle "sera l'occasion de faire un point sur la continuité d'activité et la mobilisation de toute la filière du bâtiment et de la construction en cette période de confinement. Elle permettra aussi de rappeler les perspectives de travail du CSCEE pour les prochaines semaines", comprenant notamment la consultation du conseil sur la RE2020.

actionclactionfp