FOCUS. Filiale du groupe Engie spécialisée dans le stockage des précieuses molécules, Storengy affirme que les réserves françaises sont pleines et que l'approvisionnement pour l'hiver 2022-2023 est donc assuré. Les professionnels préparent néanmoins déjà l'étape d'après, en développant des projets dédiés aux gaz renouvelables, de l'hydrogène au biométhane.


Peut-on espérer que la crise énergétique marque le pas ? Bien que les cours des marchés gaziers demeurent à des niveaux extrêmement élevés, l'approvisionnement de la France pour l'hiver qui vient est malgré tout assuré : les opérateurs de stockage sont parvenus à remplir intégralement les réserves du pays.

 

 

Parmi eux, Storengy, filiale du groupe Engie spécialisée dans le stockage des précieuses molécules. "La question du stockage est stratégique pour un pays : elle relève de la souveraineté énergétique", souligne Pierre Chambon, directeur général France de l'entreprise. "Nous sommes en quelque sorte les garde-meubles du gaz en France : les molécules ne nous appartiennent pas, nous mettons à disposition des capacités de stockage."

 

La filiale du géant gazier compte
Il vous reste 83% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp