RÉACTIONS. Les opérateurs CEE se montrent globalement satisfaits des annonces gouvernementales pour la cinquième période des CEE. Quelques points d'alertes sont toutefois soulevés, notamment en ce qui concerne la question du reste à charge et du soutien aux ménages précaires.


A la suite des annonces du gouvernement concernant la cinquième période des CEE, marquées par une légère augmentation de l'objectif global (de 2.400 à 2.500 Twhc, dont 730 pour la précarité), les opérateurs du secteur ont fait connaître leur satisfaction. Le groupement des professionnels des CEE (GPCEE), notamment, salue cette avancée qui "renforce le soutien du dispositif envers les ménages en situation de très grande précarité". L'obligation de 730 devrait ainsi "conforter l'effort à consentir pour obtenir des CEE précarité" ce qui aura pour conséquence "d'augmenter leur prix sur le marché secondaire".
Il vous reste 91% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp