CARNET. Le président de la République envisage de nommer de nouveaux présidents à la tête de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et de la Commission nationale du débat public.

L'Elysée a annoncé ce 23 février, que le président de la République envisageait de nommer, sur proposition du Premier ministre Arnaud Leroy à l'Ademe et Chantal Jouanno à la Commission nationale du débat public. Dans un communiqué, le palais de la République précise que les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat "sont saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce dans les conditions prévues par le cinquième alinéa de l'article 13 de la Constitution".

 

Arnaud Leroy, 41 ans, ancien député (PS) des Français de l'étranger, est membre du bureau exécutif de La République en marche après avoir fait partie du triumvirat à la tête du parti présidentiel entre les élections du printemps et l'élection de Christophe Castaner au poste de délégué général. Sous réserve que sa nomination soit confirmée par le Parlement, il succédera à Bruno Léchevin, ancien syndicaliste et ex-Médiateur de l'énergie, qui avait été nommé en 2013 par François Hollande.

 

Quant à Chantal Jouanno, elle pourrait succéder à l'ancien préfet Christian Leyrit, 69 ans, à la présidence de la Commission nationale des débats. L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy mais aussi ancienne présidente de l'Ademe, pourrait alors se pencher sur de nombreux projets pour lesquels la CNDP a été saisie : le projet Cigeo d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure (Meuse), celui EuropaCity en Ile-de-France, du Port Seine Métropole Ouest, ou celui de Montagne d'or en Guyane ou encore le projet d'une troisième ligne de métro à Toulouse.

actionclactionfp