RÉCOMPENSES. Deux projets français ont été distingués dans le cadre du Prix d'architecture contemporaine de l'Union européenne (Mies van der Rohe Award) et du prix Architecte émergent. La transformation de 530 logements à Grand Parc Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin a remporté le premier, tandis que le réfectoire scolaire de Montbrun-Bocage par le cabinet Bast de Toulouse a raflé le second.

On parlera beaucoup Français le 7 mai 2019, lors de la prochaine remise officielle des prix au Pavillon Mies van der Rohe de Barcelone (Espagne). Car deux projets représentant l'Hexagone ont été distingués par le jury du Prix d'architecture contemporaine de l'Union européenne : la transformation d'un ensemble de 530 logements, dans le quartier Grand Parc de Bordeaux, par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin, ainsi que la construction du réfectoire scolaire de Montbrun-Bocage (Haute-Garonne). Deux réalisations très différentes, retenues parmi une liste de 383 ouvrages en provenance de 38 pays européens, qui démontrent la qualité de l'architecture française, qu'il s'agisse de réhabilitation ou de neuf, de logements ou de bâtiment de service, de milieu urbain ou rural.

 

Le jury, qui avait sélectionné dernièrement cinq finalistes s'est rendu sur place afin de découvrir les projets, à Berlin, Tirana, Melle, Plasence et Bordeaux donc. Les membres expliquent : "Nous émergeons d'une longue période d'incertitude qui est désormais placée sous le signe de l'optimisme et de la générosité, et qui encourage tant les clients que les architectes à prendre des risques. Les finalistes ont présenté des bâtiments et des espaces exceptionnels et séduisants se trouvant chacun dans un cadre complexe, rendant ainsi le choix du Jury difficile". Ils ajoutent : "Au terme d'un débat extrêmement constructif ayant duré 5 heures, la décision a été prise de manière démocratique et avec la conviction que tous les ouvrages visités méritaient de gagner". Mais c'est bien le projet de rénovation de grandes barres de logements bordelaises qui a conquis le jury présidé par Dorte Mandrup.

 

Découvrez les deux projets en images dans les pages suivantes

actionclactionfp

Transformation de 530 logements à Grand Parc, Bordeaux

Prix Mies van der Rohe 2019
Prix Mies van der Rohe 2019 © Philippe Ruault
Le jury explique avoir pris en compte le fait que le projet mettait au défi "les parcs de logements européens existants datant de l'après-guerre, en utilisant des moyens réduits pour créer un maximum d'effets". Le budget de cette rénovation s'élève en effet à 50.000 € (HT) par appartement, sans majoration de loyer pour les occupants. Le client, Aquitanis (office public de l'habitat de Bordeaux Métropole), souhaitait rénover trois imposants bâtiments, afin d'optimiser les espaces et apporter une nouvelle qualité de vie, en insistant sur les qualités existantes à conserver et sur les manques à pourvoir. Plutôt que de procéder à une coûteuse démolition-reconstruction, le projet a consisté à transformer les immeubles, en site occupé.

Plus de surfaces pour plus de dignité

Prix Mies van der Rohe 2019
Prix Mies van der Rohe 2019 © Philippe Ruault
Les jurés analysent : "A une époque où les commissions responsables des logements sociaux réclament une réduction des surfaces des appartements, les volumes sont ici augmentés, et apportent ainsi de la dignité et une plus grande valeur à l'individuel et au collectif".

Des architectes qui ont maîtrisé le sujet

Prix Mies van der Rohe 2019
Prix Mies van der Rohe 2019 © Philippe Ruault
Selon le jury, les architectes de Lacaton & Vassal, de Frédéric Druot Architecture et de Christophe Hutin Architecture "ont démontré qu'ils connaissaient parfaitement les personnes concernées par le projet - mixité des habitants - et le cadre - résultat de recherches sur la transformation", ce qui se traduit "par une méthode de travail soignée qui prend en compte les personnes, les espaces et les matériaux, bien que les conditions du collectif aient pu être optimisées si le rapport à la rue avait été autre".

Fiche technique :

Prix Mies van der Rohe 2019
Prix Mies van der Rohe 2019 © Philippe Ruault
Projet : transformation de 530 logements dans trois bâtiments du début des années 1960
Localisation : quartier Grand Parc à Bordeaux (Gironde)
Client : Aquitanis
Architectes : Anne Lacaton, Jean-Philippe Vassal, Frédéric Druot, Christophe Hutin
Surfaces totales : 23.745 m²
Coût : 365 €/m²
Calendrier : 2014-2017

Avant l'intervention de rénovation

Prix Mies van der Rohe 2019
Prix Mies van der Rohe 2019 © Philippe Ruault
L'ensemble des immeubles avant la rénovation, et la création de loggias en façade qui ont agrandi, de plus de 3 mètres d'épaisseur, les barres.

De la rue

Prix Mies van der Rohe 2019
Prix Mies van der Rohe 2019 © Philippe Ruault
Vu du pied des immeubles, on distingue la structure de l'existant sur laquelle vient se greffer l'ensemble de loggias/jardins d'hiver en débord.

Prix Architecte Emergent 2019

Prix Architecte Emergent 2019
Prix Architecte Emergent 2019 © BAST
Le prix Architecte émergent 2019 a été remis au cabinet BAST de Toulouse pour le réfectoire scolaire de Montbrun-Bocage, petite commune de Haute-Garonne. La cantine est une extension de l'école actuelle qui compte une soixantaine d'élèves. Elle sert à clôturer physiquement la cour. Sur ce projet, le jury explique avoir été séduit "par l'exécution extrêmement précise" et "les choix de conception qui ont fait de ce projet une œuvre remarquable édifiée dans le cadre d'un budget relativement limité". Les jurés louent un ouvrage respectueux de l'environnement, de son contexte et des paysages alentours. Benjamin Aubry, architecte et expert du Mies van der Rohe Award, indique : "La simplicité des installations et de la construction permettent de proposer de grands espaces remplis de poésie et dont l'utilisation est optimale".

Fiche technique :

Prix Architecte Emergent 2019
Prix Architecte Emergent 2019 © BAST
Ouvrage : E26, réfectoire scolaire à Montbrun-Bocage (Haute-Garonne)
Cabinet : BAST (Toulouse)
Surface totale : 1.500 m² dont 200 m² de planchers
Calendrier : 2017

La carte de tous les projets

Mies van der Rohe 2019
Mies van der Rohe 2019 © Mies van der Rohe UE
En distinguant en rouge les deux projets français récompensés en 2019, on prend conscience de l'excellente performance des architectes de l'Hexagone. Ils concourraient contre plusieurs centaines d'autres très belles réalisations, indiquées ici en noir (dont une quinzaine d'autres réalisations françaises).