FINANCEMENTS. Un an après avoir présenté un plan à 26 milliards d'euros, la Caisse des dépôts établit un premier bilan positif de son déploiement, qui dépasse les attentes. Avec toujours comme ambition d'accélérer la transition écologique en soutenant la transformation de l'économie française.


La crise sanitaire est "un moment particulier de notre histoire" opportun, "pour accélérer la transition écologique", selon Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts. Et il souhaite qu'elle y prenne toute sa part, notamment via le plan de relance annoncé il y a un an, en septembre 2020.

 

Ce plan représente 26 milliards d'euros de fonds propres à investir dans l'économie, et 70 milliards de prêts sur les fonds d'épargne. Il comporte 4 grands axes, comme le rappelle Eric Lombard : le développement économique et le soutien aux entreprises ; la cohésion territoriale et le logement ; la cohésion sociale ; la transition écologique, finalement "au cœur de l'ensemble du plan".

 

L'objectif est toujours d'engager 80% des fonds propres de ce plan, soit environ 20 milliards d'euros d'ici à la fin 2022. Au 30 juin 2021, il est en tout cas plutôt bien engagé puisque 10,4 milliards, soit environ 40%, sont d'ores et déjà engagés (et 20 milliards de prêts signés).
Il vous reste 77% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp