Dans le cadre du développement de la Cité Internationale Universitaire de Paris, un nouveau pays aura sa maison. Un accord cadre vient d'être signé ce 24 octobre avec l'Egypte.

Alors que la France a reçu Abdel Fattah Al-Sassi, Président de la République arabe d'Egypte, un accord cadre a été signé ce 24 octobre pour la construction d'une maison d'Egypte à la Cité internationale universitaire de Paris. Il s'agit pour les deux pays "d'affirmer leur volonté commune de renforcer la coopération universitaire, scientifique et culturelle franco-égyptienne déjà très forte et ancienne", explique la Cité Internationale dans son communiqué.

 

Concrètement, un terrain de 1.900 m² sera mis à la disposition de l'Egypte par la Chancellerie des Universités de Paris. L'idée serait de construire une résidence étudiante de 200 chambres dans laquelle il y aurait également un espace destiné à promouvoir la culture égyptienne. Une fois que le bâtiment sera construit, il sera donné aux Universités de Paris par l'Egypte, comme le veut la tradition.

 

La Cité internationale rappelle que son projet de développement prévoit au total la création de dix nouvelles maisons, pour compléter les 25 déjà existantes. L'Egypte est ainsi le troisième nouveau pays à s'y installer, après la République de Corée et la République populaire de Chine. Ces nouvelles constructions devraient permettre la création de 1.800 nouveaux logements. Le programme de la Cité prévoit également la modernisation de ses infrastructures d'ici à 2025.

actionclactionfp