REVITALISATION. Après s'être investie dans la création de foncières de redynamisation commerciale, adossée dans les territoires à des entreprises publiques locales, la Banque des territoire lance, avec la Fédération des EPL, un réseau national des foncières, pour renforcer et multiplier les projets.


Dans le cadre du plan de relance, la Banque des territoires (Caisse des dépôts) s'est engagée à accompagner la structuration de 100 foncières de redynamisation, avec l'objectif d'accompagner 6.000 commerces et activités de proximité. C'est pour accélérer le développement de ces foncières, nouvel outil à disposition des collectivités locales, qu'elle a lancé, le 1er juillet, en partenariat avec la Fédération des Entreprises publiques locales (FedEpl), le Réseau national des foncières de redynamisation.

 

Les foncières de redynamisation sont des outils d'intervention qui visent à renforcer l'attractivité des centres-villes et centre-bourgs en soutenant l'installation de commerçants et d'activités de proximité. C'est un outil utilisé notamment dans le cadre du programme Action cœur de ville, que pilote la Banque des territoires. Le concept : la Banque des territoires prend des participations dans les foncières locales, qui s'appuient le plus souvent sur des Sem (Sociétés d'économie mixte) ou des SPL (sociétés publiques locales).

 

Il vous reste 64% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp