INFO BATIACTU. Les pouvoirs publics s'apprêtent à lancer un "coup de boost" financé par les certificats d'économie d'énergie (CEE) visant à inciter tous les types de ménages à sortir du chauffage au fioul.


C'était l'une des annonces effectuées dans le cadre du plan de sobriété : le gouvernement va augmenter les aides pour encourager les ménages à sortir du chauffage au fioul. Ce geste prendra la forme d'un "coup de boost" financé par les certificats d'économie d'énergie (CEE), consistant en une sorte de "coup de pouce" plus avantageux encore. Le projet d'arrêté, passé devant le Conseil supérieur de l'énergie ce 20 octobre, prévoit ainsi de modifier l'arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d'application du dispositif des CEE. Il créerait une bonification pour l'installation de quatre types d'équipements, les pompes à chaleur (y compris hybride), les systèmes solaires combinés, les chaudières biomasse et les raccordements à des réseaux de chaleur alimenté "majoritairement" par des énergies renouvelables (ENR) ou de récupération. Précision importante : ce "coup de boost" serait temporaire : il concernerait les opérations engagées jusqu'au 30 juin 2023, et dont les travaux s'achèveraient au plus tard le 31 décembre de la même année.

 

Des montants renforcés pour les ménages classiques

 

Les montants prévus par l'arrêté pourraient
Il vous reste 83% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp