ANNONCES. Le plan de sobriété a été présenté dans son intégralité. Pour baisser la consommation globale de 10% en deux ans, le gouvernement demande à l'ensemble des secteurs de l'économie de participer. Le chauffage des bâtiments, tertiaires ou d'habitation, est ciblé en priorité. L'individualisation des frais de chauffage, mal appliquée, fait l'objet de propositions.


"Passer l'hiver"… et préparer l'avenir. Le gouvernement présente, ce 6 octobre, son plan de sobriété énergétique, annoncé en juillet dernier, qui vise à faire baisser de 10% en deux ans la consommation énergétique globale du pays, en se basant uniquement sur des gestes volontaires. Ces gestes permettront, affirme l'exécutif, d'éviter les coupures, s'ils sont massivement adoptés.

 

 

Le plan présenté ce jour par plusieurs membres du gouvernement dont la Première ministre, Elisabeth Borne, a été "co-élaboré avec l'ensemble des filières", rappelle le document officiel répertoriant mesures préconisées par les neuf groupes de travail mis en place en juillet. Outre les engagements de l'Etat lui-même ("Etat exemplaire"), et le groupe réunissant tous les partenaires sociaux ("entreprises et travail"), sept groupes thématiques ont fait émerger, assure le gouvernement, "des mesures consensuelles" pour faire baisser les consommations, dans les domaines des surfaces commerciales et des établissements recevant du public, de l'industrie, du logement, du transport, du numérique, du sport, des collectivités.

 

Le chauffage, cible principale du plan

 

Parmi les "mesures phares" du plan figure, en premier lieu, la fixation à 19 degrés du chauffage dans tous les bâtiments, de loin la plus efficace si l'on en croit le document fourni par le gouvernement, puisqu'elle permettrait d'économiser entre 20 et 25 TWh par an. La climatisation devra, dans le même ordre d'idées, être limitée à 26 degrés.

 

Il vous reste 64% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp