RESULTATS. Société de la Tour Eiffel, devenue "cinquième acteur coté français en immobilier de bureaux" après avoir absorbé Affine l'an dernier, va poursuivre son recentrage sur les bureaux.

100/80/20. Ainsi se décline la stratégie de Société de la Tour Eiffel, présentée, le 6 mars, par son directeur général, Thomas Georgeon. Une foncière qui se veut "100% bureaux, à 80% dans le Grand Paris et 20% en régions à potentiel". Une foncière devenue "cinquième acteur coté français en immobilier de bureaux" l'an dernier, en absorbant Affine, et qui détient désormais 1,86 milliard d'euros de patrimoine, en hausse de 8,3% (+3,0% à périmètre constant). ...
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp