CONJONCTURE. Ralentissement des travaux réalisés, prises de commande en recul, accélération de la hausse des coûts de production… Les difficultés ont continué à s'accumuler dans les travaux publics au mois de mai 2022.


Le secteur des travaux publics s'inquiète ! Déjà en forte baisse en mars et en avril, l'activité a continué à ralentir au mois de mai 2022 : -13% en volume sur un an, comme le montre le dernier bulletin de conjoncture de la FNTP. En cumul depuis le début de l'année, elle accuse désormais un recul de 8,6% par rapport à la période janvier - mai 2021.
Il vous reste 73% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp