À l'étage, la bibliothèque "participe à l'idée de cocon". Les volumes et la lumière ont été travaillés pour permettre une certaine intimité aux étudiants et chercheurs venus étudier des ouvrages. "Produire des espaces adéquats aux individus favorise le bien-être et l'apprentissage", philosophe l'architecte. La bibliothèque a été pensée sur le modèle américain, en contenant les archives au sous-sol. Ces précieux documents représentent, alignés, cinq kilomètres linéaires et remontent parfois jusqu'au XIXème siècle. 80% du total des ouvrages du GED sont accessibles au public. Les personnes accréditées peuvent même accéder à la bibliothèque tous les jours, 24/24h.

actioncl