REAMENAGEMENT. La caserne des Minimes, dans le 3e arrondissement de Paris, va faire l'objet d'un programme de transformation : d'ici 2020, le site devrait compter 70 logements sociaux, 11 locaux d'activités et une crèche. Les cinq bâtiments ainsi réaménagés devront aussi s'intégrer dans le cadre architectural du Marais.

Ce jeudi 20 septembre, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, posera la première pierre du projet de réhabilitation de la caserne des Minimes, située rue du Béarn, dans le 3e arrondissement de la capitale. Le site, qui hébergeait des gendarmes depuis l'époque de la Révolution, a été libéré en novembre 2017. A l'initiative de la municipalité, les cinq bâtiments qui composent la caserne vont donc être transformés. Le programme permettra de créer 70 logements sociaux, une crèche de 90 berceaux, ainsi que 11 locaux aménagés pour accueillir des activités économiques locales. Considérée comme un patrimoine typiquement parisien, la caserne des Minimes sera en outre mise en valeur : pour ce faire, la cour intérieure sera végétalisée, et elle bénéficiera d'une ouverture sur le quartier historique du Marais. Les travaux devraient être achevés au début de l'année 2020.

actionclactionfp