"C'est une gare qui complètera les infrastructures existantes à Versailles, par rapport auxquelles nous devions nous accorder, explique l'architecte ingénieur autrichien. Nous sommes situés de l'autre côté de Versailles, sur un domaine à découvrir, reconnu pour son caractère ouvrier."

 

Un grand parvis d'accueil

 

La particularité du projet ? "Nous avons prévu un grand parvis d'accueil et un petit parking d'accompagnement."

 

Bétons apparents, acier inox et façades en verre

 

La profondeur et la matérialité seront les deux points forts du projet. "Nous nous sommes beaucoup inspirés de nos dernières réalisations, indique l'architecte autrichien. Ici, la sobriété et la facilité d'accéder au bâtiment, de toucher les murs seront mis en avant." La maîtrise d'œuvre a alors opté pour l'ensemble de la structure à des bétons apparents, à l'acier inox et enfin à d'immenses panneaux en verre pour les façades.

 

Rappelons enfin que la ligne 18 dont la gare Versailles Chantiers fera partie, sera réalisée pour partie en souterrain et pour partie en viaduc, avec près de 14 km de section aérienne -soit 39 % du linéaire du projet. "Les études préliminaires orientent la conception du viaduc vers un ouvrage d'une largeur de 10 mètres avec une pile tous les 25 mètres environ, nous a-t-on expliqué à la SGP. Et la hauteur du viaduc variera entre 7 et 11 mètres."

actioncl