PROGRAMMES. Invités ce lundi matin, par la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME, ex-CGPME), quatre candidats à l'élection présidentielle ont détaillé leur vision économique pour les PME et TPE. Au menu : charges des entreprises, pénibilité, travail détaché, concurrence déloyale et enfin le RSI.

Quelles politiques pour les PME ? A moins de deux mois du premier tour de l'élection présidentielle, quatre candidats -Marine Le Pen (FN), Emmanuel Macron (En marche!), François Fillon (LR) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France !)- ont exposé, leur feuille de route, ce lundi 6 mars 2017, au siège de la Confédération des PME à Puteaux, devant 200 patrons d'entreprises -PME et TPE- membres adhérents de l'organisation patronale.

 

30 minutes d'échanges avec les dirigeants de PME et TPE

 

Quelques mois après l'organisation de deux rencontres avec les candidats de gauche, de la droite et du centre, le format de ce troisième rendez-vous, concocté par François Asselin, président de la CPME, était clair : pour chaque prise de parole, chacun des candidats avait trente minutes pour présenter son programme, suivies dans la foulée de vingt minutes de questions-réponses avec les chefs d'entreprises.

 

Au menu des questions des dirigeants d'entreprises : charges des entreprises, pénibilité, travail détaché, concurrence déloyale et enfin le RSI.

 

Découvrez dès la page 2, les principaux candidats à la présidentielle au Forum de la CPME.
actionclactionfp