TERRE CUITE. Pour la réalisation du "Doge", à Lomme (Nord), deux bâtiments de bureaux et d'activités d'environ 5.100 m², l'architecte Paolo Tarabusi a exploité quelque 1.500 éléments de grande hauteur en terre cuite.

Au cœur de la ZAC de la Haute Deûle, à Lomme près de Lille, deux bâtiments de bureaux, R+4 et R+2 formant le "Doge", livrés en juin 2017, surprennent par une architecture inattendue. Les façades imaginées par l'Atelier Tarabusi sont, en effet, rythmées par 1.500 éléments de grande hauteur en terre cuite séparés un à un par des vitrages. Cette réalisation a d'ailleurs reçu un prix Duo@work cette année. Concours pour lequel Batiactu était membre du jury.

 

Un "chantier de longue haleine"

 

"Ce travail de longue haleine, pour ce bâtiment de bureaux et d'activités qui accueillera des start-up, a démarré début 2016, nous explique Paolo Tarabusi. Les premières phases de travaux se sont traduites par une collaboration étroite entre la maîtrise d'œuvre (architecte et BET) et le fabricant du principal élément de façade, en l'occurrence la brique monolithe Terreal. Le chantier a pu aboutir, par la suite, grâce à l'implication des entreprises concernées par la mise en œuvre et la réalisation de l'ouvrage, principalement Rabot-Dutilleul Construction, Kbane et PMN pour le lot façade."

 


Découvrez dès la page 2, la suite de l'article.

actionclactionfp