BAROMÈTRE. Dans sa 31ème édition de l'Observatoire de l'énergie solaire photovoltaïque, l'organisation France Territoire Solaire souligne une hausse du nombre de raccordements au cours du deuxième trimestre 2019, de l'ordre de 226 MW. La période a néanmoins été marquée par une légère baisse de l'autoconsommation et par une stabilité des installations domestiques.

Le ciel se dégage un peu pour l'énergie solaire. Le groupe de réflexion France Territoire Solaire a publié son 31ème Observatoire de l'énergie solaire photovoltaïque en cette fin septembre 2019, couvrant le deuxième trimestre de l'année en cours. A noter : les statistiques de ce baromètre concernent la France métropolitaine, compilent les chiffres d'Enedis et de RTE, et divergent quelque peu des statistiques du Commissariat général au développement durable (CGDD), étant donné que l'Observatoire ne peut pas accéder aux données de raccordement et de file d'attente des Entreprises locales de distribution (ELD), lesquelles ne les publient pas.

 

Il ressort donc de ce rapport que le volume de raccordements à des installations photovoltaïques a progressé au cours de cette période, pour représenter un gain de 226 MW. Bien que la tendance soit donc à la hausse par rapport au premier trimestre 2019, le rythme de raccordements demeure néanmoins insuffisant pour atteindre et dépasser la barre symbolique du GW annuel. "Avec 226 MW raccordés, ce deuxième trimestre 2019 marque un retour à un rythme (presque) habituel après deux trimestres décevants", explique le président de France Territoire Solaire, Antoine Huard. "La question est de savoir s'il s'agit d'un simple effet de rattrapage, ou de l'amorce d'une tendance à la hausse avec l'arrivée des projets lauréats de la première période de l'appel d'offres CRE 4 [Commission de régulation de l'énergie, ndlr]." Et de préciser que "le prochain trimestre constituera un test important à cet égard, puisqu'il devrait normalement voir se raccorder les volumes issus de la deuxième période". Toujours d'après ce rapport, la part d'électricité photovoltaïque dans la consommation française brute d'électricité a atteint 3,2%. Les projets en stock (file d'attente) dépassent de leur côté les 5 GW au terme du 2e trimestre 2019.

 

Tous les segments stables ou en hausse, à l'exception de l'autoconsommation

 

Parmi les autres faits marquants relevés par l'Observatoire, le segment de l'autoconsommation, qu'elle soit totale ou partielle, enregistre pour sa part une légère baisse, avec seulement 5.600 installations photovoltaïques raccordées. Les équipements domestiques développant moins de 9 kW de puissance affichent quant à eux une certaine stabilité, avec un volume de 21 MW durant le deuxième trimestre 2019. A l'inverse, le segment des moyennes toitures (allant de 9 à 100 kW) bénéficie d'une très bonne dynamique, lui permettant de totaliser 49 MW installés. Les grandes toitures (de 100 à 250 kW), elles, se stabilisent, avec un niveau de 22 MW. Les très grandes toitures, qui développent de 250 kW à 1 MW, profitent d'une nouvelle hausse pour atteindre les 7 MW installés. Enfin, le segment des grandes installations (dépassant le MW) ont elles aussi le vent en poupe, atteignant une capacité de 125 MW, ce qui correspond à un volume de raccordements deux fois plus élevé que celui du précédent trimestre. A titre de comparaison, le niveau de raccordements enregistré en 2018 s'était établi à 841 MW (hors Corse et ELD), un chiffre similaire à celui de 2017.

 

"Nous appelons les services du ministère de la Transition écologique à publier les statistiques des projets effectivement raccordés sur les dernières sessions des appels d'offres dits CRE 3 et CRE 4", poursuit Antoine Huard. "Il est en effet indispensable de suivre cet indicateur afin de pouvoir évaluer l'impact des mesures du Plan 'Place au soleil' et la capacité du mécanisme actuel à pouvoir délivrer les objectifs prévus par la PPE [Programmation pluriannuelle de l'énergie, ndlr]."

 

 

102 GW de nouvelles installations photovoltaïques raccordées dans le monde en 2018

 

L'Observatoire de l'énergie solaire photovoltaïque indique que 102 GW ont été nouvellement raccordés en 2018 dans le monde (contre 99,6 GW en 2017), reprenant des statistiques de l'association Solar Power Europe. La croissance du marché planétaire est dominée par la Chine, qui a raccordé 44 GW à elle seule l'année dernière, puis par la zone Asie-Pacifique et les Amériques, ces dernières représentant quasiment 90% de la croissance annuelle.

actionclactionfp