CONCEPT. Lauréat de l'appel à projets "Architecture de la transformation 2018", organisé par la Caisse des Dépôts, le projet Viliaprint veut rendre opérationnelle l'impression 3D dans la construction de logements sociaux. Présentation.

Filiale du groupe Action logement, Plurial Novilia porte le projet Viliaprint. Il a pour ambition de révolutionner la construction de logements sociaux grâce à l'impression en trois dimensions (3D). Lauréat de l'appel à projets de la Caisse des Dépôts "Architecture de la transformation 2018", l'objectif est de rendre opérationnelle la technologie de l'impression 3D, comme l'explique Alain Nicole, directeur général de Plurial Novilia : "Elle offre des possibilités quasi-infinies en matière de construction. Notre volonté à travers Viliaprint est de pousser la réflexion beaucoup plus loin, en réalisant l'ensemble des éléments porteurs d'une construction grâce à l'impression 3D".

 

Afin de concrétiser le projet, cinq maisons de type T4 seront construites au sein de l'éco-quartier de Reims, Rema'Vert, géré par Plurial Novilia depuis 2012. "Le projet Viliaprint impliquera les acteurs locaux dans une démarche collaborative élargie, visant à imaginer le logement social de demain, évolutif, durable et de qualité", explique Jérôme Florentin, directeur de la maîtrise d'ouvrage de Plurial Novilia. La technologie 3D répond ainsi aux nouveaux enjeux de la construction de logement sociaux : "conserver un confort et la fonctionnalité de l'habitat ; rendre la nouvelle technologie reproductible dans un modèle économique pérenne ; réduire la pénibilité sur les chantiers tout en économisant de la matière ; intégrer des acteurs locaux et ouvrir la phase de réalisation aux autres bailleurs qui profiteront du retour d'expérience", explique le bailleur. Au-delà de la construction des logements à Reims, Viliaprint a pour objectif "d'établir un dossier d'ouvrages certifiés par les organismes agréés et de constituer un dossier technique partagé avec les bailleurs sociaux pour développer des opérations similaires", précise Action Logement.

 

XtreeE pour piloter les impressions 3D

 

Plusieurs acteurs du bâtiment collaborent au projet Viliaprint. Si Plurial Novilia gère la maîtrise d'ouvrage, l'aspect juridique et la communication, la start-up XtreeE s'occupera de la technologie 3D. "Nous sommes ravis de contribuer à cette expérimentation qui permettra de créer des modèles originaux, adaptés aux nouveaux usages", explique son co-fondateur et directeur général Alain Guillen. Autre intervenant, Christian Pottgiesser, de l'agence architecturespossibles, veut remettre les occupants au centre des logements sociaux. Pour cela il a réinventé leur design pour répondre aux attentes des habitants. "L'approche architecturale des maisons sera à la fois sociale, écologique, numérique, et économique", indique-t-il. Klaas de Rycke du bureau d'ingénierie Bollinger + Grohmann, l'entreprise de travaux Dematieu Bard Construction, la FFB et l'École des Ponts ParisTech accompagnent aussi le projet.

 

Viliaprint est entré à la fin mai 2018 dans l'incubateur de projets de la Caisse des Dépôt, le LabCDC et y restera neuf mois. Le projet a déjà bénéficié d'un premier accompagnement lors d'un Hack'Archi, un atelier d'innovation qui a réuni 70 étudiants pour faire évoluer le projet. "Notre objectif final est de faire évoluer en profondeur nos méthodes et nos processus métier et au-delà, notre culture d'entreprise, pouvoir partager notre expérience avec l'ensemble des bailleurs sociaux et faire progresser durablement notre secteur", explique Jean-Claude Waltersplieler, président de Plurial Novilia. De nombreux acteurs du secteur vont aider financièrement et en expertise l'initiative Viliaprint, entre autres, les ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Cohésion des territoires et de la Culture, l'Ademe, la Fondation excellence SMA ou encore l'USH.

actionclactionfp