"Dès l'année prochaine, nous allons revêtir durant six mois la coque en béton d'une résille en bois à double assise autonome conçue par le spécialiste allemand BLUMMER et réalisée par la société aussi allemande Hess, qui supportera une structure vitrée", ajoute Javier Morales.

 

Et de garantir : "Il n'y aura pas de lien entre la coque béton et la structure bois d'environ 700 m3. La charpente bois sera posée par couronnes du bas vers le haut alors que le vitrage sera mis en œuvre du haut vers le bas, pour garantir un hors d'eau le plus rapidement possible."

 

Découvrez la suite de l'article et du diaporama, dès la page 6

actioncl