RESTRUCTURATION. Le fabricant de tubes en acier sans soudures et de solutions tubulaires pour l'industrie et la construction, Vallourec, a annoncé qu'il allait supprimer plus de 1.000 postes dont 350 en France.


La pandémie n'épargne pas les grands groupes et les plans de réogranisation se succèdent. Alors que Schneider Electric a annoncé récemment un plan de restructuration sur son périmètre moyenne tension qui concerne 8 sites, c'est au tour de Vallourec d'envisager la suppression de 1.000 postes dont 350 en France.

 

Dans un objectif affiché d'ajustement de sa capacité de production et de rationalisation de ses fonctions support,
Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp