DÉMOLITION. Ce vendredi 14 décembre 2018, un décret inaugurant le chantier de démolition du pont Morandi a été signé, quatre mois jour pour jour après l'effondrement partiel du viaduc qui avait fait 43 victimes.

"C'est un moment important pour tout le pays, le défi d'une reconstruction rapide du pont n'est pas simple", a déclaré le ministre des Infrastructures et des Transports italien, Danilo Toninelli, à l'occasion de la signature du décret, ce vendredi 14 décembre 2018, inaugurant le chantier de démolition et de déblaiement du pont Morandi de Gênes. Ces travaux, dont le coût est estimé à 19 millions, sont la première étape du projet de construction rapide du nouveau viaduc. Le maire, Marco Bucci, lors de l'inauguration ce samedi 15 décembre 2018, a promis que le nouveau pont "sera construit pour Noël 2019".

 

"Nous voulons résoudre un problème d'infrastructure et de mobilité important, pas seulement pour la ville, mais aussi pour la région, pour cette partie du nord de l'Italie, et j'ose dire, pour la Suisse et France également", précise celui qui est également commissaire pour la reconstruction du pont, rapporte le Corporate Dispatch. C'est un consortium de cinq entreprises italiennes (Fagioli, Fratelli Omini, Vernazza Autogru, Ipe Progetti et Ireos) qui s'occupera de ce chantier, précise le ministère des Transports transalpin. Pour rappel, l'effondrement partiel du viaduc, le 14 août 2018, avait fait 43 victimes et 16 blessés.

actionclactionfp