FILIÈRE BOIS. Pour accroître la compétitivité de la production française en bois, le gouvernement met en place un appel à projets à destination des professionnels. L'objectif ? Développer l'usage du bois et des matériaux biosourcés dans la construction.

50 millions d'euros, c'est l'enveloppe budgétaire que prévoit le ministère du Logement pour son appel à projets (AAP) pour "l'industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés", qui vient tout juste d'être lancé. Dans un discours en distanciel tenu lors du Forum bois construction, au Grand Palais Éphémère, à Paris, Emmanuelle Wargon, qui dirige le ministère, en a profité pour annoncer cet AAP.

 

Le gouvernement souhaite que la construction de bâtiments soit soutenue grâce à des produits bois issus de la forêt française, "pour les besoins du gros œuvre et du second œuvre". Le but ? Voir la capacité industrielle de l'hexagone de "seconde transformation" se démultiplier pour que la filière française ait les capacités de répondre à la demande en produits bois pour la construction, tout en assurant que sa balance commerciale s'améliore.

 

Le calendrier des vagues de sélections a déjà été communiqué. Les clôtures intermédiaires sont prévues les 15 octobre 2021, 15 février 2022, 15 juin 2022 et 14 octobre de la même année.

 

"Gagner en compétitivité"

 

Cet AAP concerne principalement les entreprises de la filière bois, ainsi que celles des filières biosourcées, afin que celles-ci "améliorent leur process de production et gagnent en compétitivité". Cela s'inscrit plus globalement dans la stratégie gouvernementale appelée "Solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants", qui fait elle-même partie du quatrième plan d'investissements d'avenir, annoncé par le Premier ministre Jean Castex en mai dernier.

 

Cette initiative intervient alors que la réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE2020) entrera en vigueur au 1er janvier 2022. À cet événement qui a réuni les professionnels du secteur du bois, la représentante de l'État a précisé que les textes et décrets sur cette réglementation seront publiés à la fin du mois de juillet, "sans être modifiés".

 

Elle a également informé le public présent que le gouvernement a clos le 13 juillet dernier un appel à manifestation d'intérêt pour le développement de produits bois et de systèmes constructifs bois innovants français. Pour l'instant, des premiers candidats ont été recensés.

actionclactionfp