TRANSPORTS PUBLICS. La gare qui devait desservir Europacity avant son abandon devrait bien voir le jour. Les associations qui avaient déposé un recours contre le permis de construire accordé par le préfet ont été déboutées, fin mars.


Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rejeté le recours de neuf associations de défense de l'environnement qui contestent le permis de construire de la future gare de métro sur les champs du Triangle de Gonesse, au nord-est de Paris, dans une décision rendue le 22 mars. "Les associations requérantes ne sont pas fondées à demander l'annulation de l'arrêté du préfet du Val-d'Oise du 14 septembre 2018" délivrant le permis de construire de cette gare du Grand Paris Express, a estimé le tribunal dans son jugement.

 

 

Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp