NUMÉRIQUE. Au 4e trimestre 2018, l'indicateur industriel du Très haut débit a progressé de 10%, soit un nouveau record pour le rythme de déploiement de la fibre optique jusqu'à l'abonné. D'après le Sycabel, plus de 19 millions de kilomètres de fibres ont ainsi été commercialisés durant toute l'année dernière.

La fibre trace sa route, si l'on en croit l'indicateur trimestriel du Sycabel, le Syndicat professionnel des fabricants de fils et câbles électriques et de communication. Au 4e trimestre 2018, un nouveau record du rythme de déploiement de la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH) aurait ainsi été enregistré : par rapport au 3e trimestre 2018, le gain est de 10%. Une accélération qui engendre un bond de plus de 34% du volume de fibres mises en câbles, ce qui représente plus de 19 millions de kilomètres commercialisés pendant toute l'année dernière. "Ainsi, les investissements continus des industriels du Sycabel (210 millions d'euros sur les 6 dernières années) portent-ils leurs fruits comme en témoigne cet indicateur trimestriel de la profession depuis 2008", affirme le Sycabel dans un communiqué.

 

Sur la période de 2008 - date du début du déploiement du Très haut débit (THD) - à 2018, l'évolution de l'activité a atteint un score stratosphérique de +400%, avec une hausse notable depuis la fin 2014. Malgré ces chiffres extrêmement satisfaisants, les professionnels du secteur tiennent à attirer l'attention sur la qualification de la main-d'œuvre : "La réussite du Plan France THD repose également sur la disponibilité d'un nombre suffisant d'installateurs qualifiés et formés aux métiers du déploiement de la fibre optique, garantie de la tenue des calendriers mais aussi de la qualité et de la pérennité des réseaux déployés." A ce sujet, le Sycabel précise que la profession participe aux travaux de la plateforme Objectif Fibre, qui définit les profils et les programmes de formation adaptés, et aide au référencement des centres de formation aux quatre coins de l'Hexagone.

actionclactionfp