SONDAGE. Le mois de mai et ses nombreux jours fériés arrivent à grand pas. Que comptent-faire les professionnels de la construction ? ? Sont-ils prêts à travailler ? et si oui, sous quelles conditions ? Réponse.

Plus que quelques jours avant mai et ses jours fériés qui s'enchaînent : 1er mai, le 8 puis le 10 et enfin le 21. Cette année pas moins de 4 jours seront donc chômés. Enfin pas pour tout le monde puisque certaines professions ne s'arrêtent pas les jours fériés. Qu'en est-il des acteurs du BTP ? Un sondage réalisé par l'agence d'intérim MisterTemp' révèle que 91,3% des professionnels du secteur interrogés déclarent qu'ils ne travailleront aucun jour férié en mai. Ils sont seulement 8,7% à prévoir de travailler au moins un jour férié en mai.

 

Si une grande majorité profiteront de ce jour de repos, à quelles conditions seraient-ils prêts à le faire ? 68% accepteraient s'ils étaient payés double et d'ailleurs ils sont 78% à estimer que l'ensemble des jours fériés devraient être payés double. 35% des sondés seraient prêts à travailler s'ils avaient un jour de récupération à la date de leur choix. Et 3% refusent catégoriquement de travailler ces jours là.

 

Enfin, à la question avez-vous déjà travaillé un jour férié, moins d'un sondé sur 5 (18%) répond positivement, et pour plus de la moitié d'entre eux (55%) ils ne l'avaient pas choisi.

 


Méthodologie :
Étude par e-mailing auprès de 205 000 utilisateurs de la base MisterTemp' entre le 8 et 23 avril 2018. Les informations utilisées sont toutes déclaratives.

actionclactionfp