INFRASTRUCTURES. Le groupe SNCF Gares&Connexions avait lancé en juin 2017 un appel d'offres pour un projet de rénovation de la gare du Nord à Paris. Trois candidats se dégagent.

"Agrandir la gare du Nord est indispensable pour la mettre au standard du premier hub européen", déclare Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares&Connexions dans un communiqué de presse datant du 20 mars 2018. L'appel à projets lancé par la SNCF, en juin 2017, a rendu son verdict : trois candidats sont sélectionnés pour la phase finale de l'appel d'offres, Immochan, Alterea Cogedim et le groupement emmené par Apsys.

 

L'étendue des travaux

 

Les objectifs affichés par le groupe SNCF Gares&Connexions sont "d'inscrire la gare comme hub stratégique des mobilités, internationales, nationales et du quotidien, au cœur de Paris", d'augmenter la capacité d'accueil de la gare qui compte 700.000 usagers quotidiens et "d'incarner une vitrine nationale et internationale de la France" en prévision des Jeux Olympiques de 2024.

 

Afin d'atteindre ces objectifs, quatre évolutions prioritaires ont été définies. La création tout d'abord d'un terminal de départ, afin de désengorger le quai actuel et de le dédier aux arrivées. L'extension, ensuite, du terminal transmanche pour palier à l'augmentation du trafic et améliorer le confort des usagers. Enfin, l'optimisation du lien avec la ville en facilitant l'accès aux transports en commun. Des travaux seront aussi réalisés pour permettre d'accroître le nombre de commerces au sein de la gare.

 

Être prêt pour les JO

 

Cette nouvelle session de rénovation démarrera en 2020, à la suite de travaux déjà en cours, et devra s'achever le 30 novembre 2023 maximum. Le candidat vainqueur de l'appel d'offres s'engagera avec la SNCF dans un nouveau type de partenariat public-privé qui va déboucher sur la création d'une société d'économie mixte à opération unique (Semop) qui devra mener à bien les différents travaux, la commercialisation et la gestion des espaces commerciaux qui seront créés.

 

Engagée depuis 2014 sur un projet de rénovation, la gare du Nord fait déjà l'objet de changements, avec l'ouverture d'un salon grand voyageur pour TGV, d'un centre d'affaires dans le hall principal et d'un lounge pour le terminal transmanche. Ces premiers travaux qui se termineront en 2019 ont permis l'installation de commerces et le réaménagement de la plateforme transilien et du passage de Maubeuge. La suite de ces travaux va voir naître d'autres commerces, l'extension de la "mezzanine Eurostar", la modernisation de la plate-forme d'accès aux trains et un réaménagement du terminal transmanche.

actionclactionfp