Le fabricant de GPS TomTom a publié, le 14 juin, son rapport annuel sur l'ampleur des embouteillages dans les grandes villes européennes. La Belgique, la France et le Royaume-Uni demeurent les mauvais élèves de l'Europe.

Juste avant les grandes migrations estivales et les bouchons interminables, TomTom révèle les 50 villes au trafic le plus congestionné pour 2011. En effet, fort de ses gigantesques bases de données en temps réel sur la circulation routière, le néerlandais TomTom, leader mondial des système de navigation GPS, est aujourd'hui capable de produire et brasser des statistiques les plus pointues sur les comportements des automobilistes (plus de 3.000 milliards de données collectées depuis 2006) et de dresser des cartes précises. Les informations de navigation sont envoyées anonymement à TomTom à chaque fois que les utilisateurs connectent leur GPS à «TomTom HOME».

 

Les villes sont ainsi classées en fonction de la vitesse à laquelle les véhicules traversent leur réseau routier. Le trafic d'une ville est considéré comme congestionné si les conducteurs y circulent à une vitesse égale ou inférieure à 70% de la limitation de vitesse, ce qui signifie, par exemple, qu'un trajet en ville d'une heure intègrera au moins 20 minutes de retards significatifs.

 

Où échapper au trafic ?
Les données traitées pour obtenir le classement TomTom démontrent qu'il est plus aisé de se déplacer sans stress en Espagne, Suisse, Norvège, Hongrie, Irlande et République Tchèque car ces pays ne positionnent qu'une seule ville dans le classement. Grande gagnante, la ville allemande de Cologne se place dernière du classement avec un petit 18.9% de taux de congestion de son réseau routier.

 

Malheureusement, les villes Française restent de très mauvais élèves avec 4 villes dans le top 10 des villes les plus congestionnées d'Europe.

actionclactionfp

Bruxelles (Belgique)

bruxelles
bruxelles
Bruxelles tient le premier rôle des villes les plus congestionnées d'Europe avec même une position accrue puisque son trafic a augmenté de 1.2% depuis 2010. Avec un taux de congestion proche de 40% et selon les calculs de l'étude TomTom, sur une heure logique de trajet, il faut compter un retard de 24 min.

Varsovie (Pologne)

A Varsovie
A Varsovie © Orco/SDL
Varsovie monte sur la deuxième marche du podium avec une évolution du trafic de 0,5%. Dans la capitale polonaise, les conducteurs rencontrent des bouchons sur 38% des routes principales chaque jour.

Londres (Royaume-Uni)

Strata Londres
Strata Londres © Strata SE1
L'étude rapporte également de mauvaises nouvelles en provenance du Royaume-Uni. La capitale londonienne saturée, en dépit d'une réduction de 0,2% de sa congestion, grimpe dans le classement pour atteindre la 3ème place, avec 34% de congestion sur les routes.

Wroclaw (Pologne)

Wroclaw
Wroclaw © Wroclaw
Pour autant toutes les nouvelles ne sont pas noires. Six des villes les plus congestionnées ont réduit de manière significative leur engorgement depuis l'année dernière. La ville polonaise de Wroclaw a ainsi réduit sa congestion de 2.6% pour descendre à la 4ème place du classement. La ville atteint, tout de même, 82 km de bouchon par jour, en moyenne, pour 249 km de traffic.

Toulouse (France)

Toulouse
Toulouse
1ère ville française du classement, la ville Rose, quant à elle, a réduit sa congestion de 1.9%, et occupe la cinquième place du classement avec 33% de ses axes congestionnés.

Lyon (France)

lyon confluence
lyon confluence © MD - Batiactu
La deuxième ville française suit de près Toulouse. Avec 0,2% de hausse de congestion et au total 32,6% d'axes congestionnés, elle a toute ses chances de chiper la place à sa camarade française l'année prochaine.

Edimbourg (Royaume-Uni)

Edimbourg (Royaume-Uni)
Edimbourg (Royaume-Uni) © Edimbourg
Malgré une réduction de congestion de presque 3%, Edimbourg monte à la septième place du top 10. La seconde ville britannique atteint un taux de congestion de 31,7%.

Marseille (France)

marseille
marseille © Camille Moirenc
Marseille entre dans le top 10 et atteint la huitième place avec 30,4% d'embouteillage sur les routes. Malgré une baisse de 0,8% de sa congestion, la cité phocéenne enregistre 116 km de bouchons par jour (en moyenne).

Paris (France)

paris vue du ciel
paris vue du ciel © MD - Batiactu
Les Français sont décidément les mauvais élèves de cette étude, avec une quatrième ville entrant dans le top 10. La capitale a diminué de 0,5% son taux de congestion et atteint 30% de congestion sur les routes, soit 217 km d'embouteillage.

Manchester (Royaume-Uni)

Manchester (Royaume-Uni)
Manchester (Royaume-Uni) © Manchester
The last but not the least! En effet, la dernière ville du top 10 est anglaise. Avec un taux stable entre 2010 et 2011, la ville est montée d'un cran dans la liste avec son taux de congestion de 29,4%.