NUMERIQUE. Exegis est un outil de "management des contraintes" de grands projets de transports publics développé en commun par le CEA et Egis. Il sera déployé dès 2018 pour créer une interface entre d'autres solutions de gestion des maquettes numériques utilisées par les entreprises de construction.

Le déploiement de nouvelles lignes de métro ou de stations sur un réseau de tramway font partie des projets complexes à conduire en termes d'ingénierie : de nombreuses contraintes techniques, réglementaires, normatives et fonctionnelles sont à intégrer, depuis la conception jusqu'à la mise en œuvre du service. C'est encore plus vrai dans le cas de "méga projets" comme le Grand Paris Express où le maître d'œuvre est confronté à de multiples interlocuteurs : outre la coordination des équipes de travaux, il devra également proposer des solutions temporaires pendant la durée des travaux (interruptions, déviations, information des usagers et planification des accès pour les secours). Il sera de sa responsabilité d'orchestrer toutes les démarches administratives avec les pouvoirs publics. "Les exigences globales du projet doivent donc être réparties et précisées entre chaque acteur afin que le maître d'œuvre puisse suivre la dérivation de ces exigences et leur respect", précise le CEA.

 

Interopérabilité avec les maquettes numériques

 

Le groupe de conseil Egis et l'Institut List du CEA Tech ont donc développé sur la base du logiciel Papyrus, "Exegis", un nouvel outil informatique dédié à l'ingénierie des transports publics et ferroviaires. Il vise à faire l'interface entre les nombreuses autres solutions numériques déjà employées par les acteurs du secteur et à contrôler la couverture des exigences du contrat au fil du déroulement du projet. Le but : assurer la continuité de l'information entre les différentes phases. Il s'agit donc d'un outil de reporting et de synthèse, qui devrait aider à l'identification des problèmes (redondances, incohérences) et faciliter les prises de décision.

 

La solution devrait être déployée d'ici au second trimestre par Egis, ce qui l'autorisera à communiquer avec d'autres logiciels déjà utilisés en routine par les différentes entreprises impliquées : BIM, modèles systèmes des véhicules de transport… Comme le soulignent les deux partenaires, "En offrant cette intégration, l'outil donne accès à un 'avatar numérique' du projet et renforce les méthodes de travail collaboratives et l'interaction entre les différents corps de métier".

actionclactionfp