RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. Deux commissions du Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce) ont institué une nouvelle nomenclature de qualification "efficacité énergétique", qui se décompose en six qualifications attribuables pour une durée de 4 ans renouvelables.

Les commissions "Transition énergétique et numérique des bâtiments" et "Qualification" du Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce) se sont associées pour proposer aux entreprises adhérentes de l'organisation une nomenclature inédite baptisée "Efficacité énergétique". Cette dernière se décompose en six qualifications accessibles aux membres du Serce, à la condition qu'ils fournissent les pièces justificatives témoignant de leur capacité technique à réaliser des travaux d'efficacité énergétique. La commission "Qualification" a effectivement défini en amont un niveau de technicité minimum pour ce type de chantiers.

 

Concrètement, les six nouvelles qualifications s'appliquent dorénavant aux marchés d'éclairage extérieur ainsi qu'aux bâtiments et process industriels. De plus, la capacité à réaliser des Contrats de performance énergétique (CPE) fait aussi l'objet d'une qualification à part entière. Pour le reste, le détail n'est pas encore disponible sur le site Internet du Serce, la rubrique correspondante étant "en cours de révision". Quoi qu'il en soit, l'ensemble de ces qualifications sont attribuées pour une durée de 4 ans renouvelables.

actionclactionfp