DANS LA PRESSE. Interrogée par Le Parisien, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a établi un état des lieux des projets d'infrastructures et des moyens financiers nécessaires à leur réalisation dans les cinq prochaines années. Elle compte sur un soutien majeur du Gouvernement, avec qui les discussions à ce sujet débutent.


Dix milliards d'euros. La somme est coquette ! Et encore, elle ne prend pas en compte le Grand Paris Express. Selon la présidente de la région Ile-de-France et d'Ile-de-France mobilités, Valérie Pécresse, c'est pourtant le budget qu'il faudra mettre en œuvre dans les cinq prochaines années pour mener à bien les projets d'infrastructures sur le territoire. Qu'il s'agisse de ceux déjà en cours, où de ceux à lancer en priorité.

 

C'est ce qu'elle affirme dans une interview au quotidien Le Parisien, publiée du 22 juillet 2022. Jour où elle entame les discussions avec le Gouvernement, et notamment avec le ministre des Transports Clément Beaune, autour du volet mobilité du contrat de plan Etat-région (CPER).
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp